Skip to content

EXPO TEMPORAIRE 2019 : "Au temps des mammouths"

 

Du 5 avril au 3 novembre 2019, le musée des tumulus de Bougon accueille l'exposition "Au temps des mammouths " !

Cette exposition dresse le portrait du mythique et célèbre mammouth laineux qui a vécu entre -600 000 ans et -10 000 ans.

A l'aide de petits films et de jeux interactifs, tous les thèmes y seront abordés, depuis le mode de vie du gros animal et les rapports que l'homme a entretenu avec lui jusqu'à sa disparition il y a 10 000 ans.

Les Hommes de Neandertal et les premiers Homo sapiens ont en effet été contemporains du mammouth en Europe pendant des milliers d'années.

Le visiteur pourra ainsi confronter l'image qu'il se fait du mammouth aux pièces originales, ossements et reconstitutions.

Conçue et réalisée par le Muséum national d'Histoire naturelle, elle est adaptée et scénographie de façon inédite par le musée des tumulus de Bougon.

Les collections exposées ont été prêtées par :

- Les MHN de La Rochelle, Blois et Orléans

- le musée départemental de préhistoire de Nemours

- Le musée du malgré-Tout à Treignes en Belgique

ZOOM SUR

FO3A6681-2

Les incontournables de l'exposition

Le mammouth de Lyakhov

Découvert dans l’une des îles Lyakhov (Russie), il a été offert à la France en 1912. Son squelette a été monté par Yves Coppens en 1957. La reconstitution présentée au musée des Tumulus de Bougon est une réplique en résine de l’original.

Il mesure 5 m de long, 1,75 m de large (au niveau des défenses) et 2,75 m de haut.

Le bébé mammouth, baptisé « Dima »

Découvert près de Magadan en Russie en 1977 et retrouvé dans le sol gelé d’une mine d’or, il était dans un parfait état de conservation.

Sa carcasse était émaciée, son estomac presque vide. Il semble qu’il soit mort d’épuisement, embourbé dans un sol marécageux. Il avait entre 6 mois et 1 an, mesurait 90 cm de haut et devait peser environ 100 kg.

La hutte de Mizyn

Cette hutte, dégagée dans les années 50 fait environ 20 m2. Elle est composée de 273 os (omoplates, crânes, mandibules, os longs, os bassin et défenses) provenant d'au moins 30 mammouths, ainsi que d'un os de rhinocéros, 30 bois d'au moins 30 rennes et un crâne de loup.

Le toit était vraisemblablement recouvert de peaux d'autres mammifères et perches et fourches en bois sont également nécessaires pour consolider la construction(notamment les rennes). Diverses décorations devaient orner l'entrée ou la toiture.

L'ensemble de la hutte était probablement ceinturé d'un bourrelet extérieur de terre.

Félix et son petit

Reconstitution d'un mammouth laineux adulte, toisant 3,40 m au garrot, et de son petit. Ce challenge a été relevé par Jack Thiney, taxidermiste au Muséum d'histoire naturelle de paris.

Une première maquette au 1/10 a été réalisé sur la base d'un squelette conservé au Musée royal des Sciences naturelles de Bruxelles et validé par le professeur Pascal Tassy, spécialiste des proboscidiens et la reconstitution a été réalisé en kit à l'aide de différents matériaux.

Félix a été accueilli dans des grandes villes françaises mais aussi par la Suisse, la Nouvelle Calédonie et l'Australie.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux                

Infos pratiques

Musée des Tumulus de Bougon
La Chapelle - 79 800 BOUGON
05 49 05 12 13
musee-bougon@deux-sevres.fr

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destinataire valide
Votre message a été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Email de votre ami :
Message :


Scroll To Top
X